Vous avez dit “Agence du Sport” ?

Vous avez dit “Agence du Sport” ?

Le « système sportif français” s’apprête, semble t-il, à vivre la plus profonde réforme de son histoire. A l’axe dominant « historique » Ministère des Sports/CNOSF/Fédérations Sportives, devrait succéder une organisation totalement remodelée, incluant les Collectivités Territoriales et les partenaires privés, pour cogérer la future « Agence du Sport » constitué sous forme de GIP (Groupement d’Intérêt Public).

 L’agence serait en charge, avec une autonomie nettement renforcée, de gérer à la fois la haute performance et le développement des pratiques. Rien de très nouveau d’ailleurs à ce sujet, ces deux aspects étant le socle des actuelles « conventions d’objectifs » entre l’Etat et les Fédérations.

 Mais les changements majeurs qui s’annoncent soulèvent bien évidemment, à ce stade, de nombreuses questions. Missions précises et organisation de la future Agence ? Financements ? Mode de redistribution ? Rôles et poids des 4 « partenaires » au sein de la future gouvernance ?

 Le sujet est dans toutes les discussions et agite bien naturellement le microcosme. Si de nombreux commentaires ont déjà été publiés, et que bien d’autres le seront, ACCORD-Sport vous propose de prendre connaissance du rapport remis la semaine dernière à la Ministre des Sports , ainsi que de sa synthèse.