Poursuite en 2012 des mesures « plan sport emploi »

Poursuite en 2012 des mesures « plan sport emploi »

Le mécanisme du « plan sport emploi », financé sur la part territoriale du CNDS, est depuis de longues années solidement installé dans le paysage des aides à la création et au soutien de l’emploi dans les associations sportives agréées « locales », départementales ou régionales (Comités Territoriaux des Fédérations sportives pour l’essentiel)

Contrairement aux Contrats Unique d’Insertion, dont l’aide est forfaitaire et le plus souvent en pourcentage du SMIC, sur une période donnée et plus courte, le PSE se caractérise par sa dégressivité, ayant pour but d’accompagner les employeurs sportifs vers la pérennisation des emplois créés grâce au développement de ressources privées complémentaires et nécessaires.

En ces périodes de difficultés économiques, le milieu associatif sportif notera avec satisfaction que le « PSE » a été reconduit pour l’année 2012 (instruction CNDS n°2011 Defidec 07 du 16 novembre 2011 et son annexe 4) selon les mêmes modalités que ces dernières années : 12 000 € la 1ère année, 10 000 € la 2e, 7 500 € la 3e et enfin, 5 000 € la 4e et dernière année.

A noter que les emplois revêtant une « forte utilité sociale ou territoriale et dont les objectifs de développement ne permettent pas d’envisager une augmentation des ressources propres de l’association en raison du caractère non solvable du public visé par le projet » peuvent bénéficier d’une aide de 12 000 € non dégressive pendant 4 ans.